Close

L’homme, cet inconnu

Alexis Carrel est né à Sainte-Foy-Lés-Lyon le 28 juin 1873. Spontanément attiré par les sciences naturelles, il entreprend des études médicales. A vingt-trois ans, il est nommé interne des hôpitaux de Lyon. Libre penseur et sceptique, il a l’occasion, comme il accompagne des malades à Lourdes, d’assister à un miracle. La relation rigoureusement objective qu’il fait de ce cas dans une gazette de la ville lui vaut l’hostilité des milieux politiques, universitaires et hospitaliers, et compromet la suite de sa carrière. En 1904, il part pour le Canada, puis il gagne les Etats-Unis, et il reprend dans un laboratoire de recherches à Chicago les travaux qu’il avait commencés à Lyon sur la chirurgie des vaisseaux. En 1912, le prix Nobel de médecine récompense ses travaux. N’ayant jamais accepté d’adopter la nationalité américaine, il revient en France faire son devoir en 1914, et c’est également en France que le trouvent la guerre, la défaite et l’occupation en 1940. Il meurt à Paris, le 5 novembre 1944. Sa dépouille repose dans le petit village breton de Saint-Gildas.

Kategoriler: Etiketler: Product ID: 1814

Açıklama

Alexis Carrel est né à Sainte-Foy-Lés-Lyon le 28 juin 1873. Spontanément attiré par les sciences naturelles, il entreprend des études médicales. A vingt-trois ans, il est nommé interne des hôpitaux de Lyon. Libre penseur et sceptique, il a l’occasion, comme il accompagne des malades à Lourdes, d’assister à un miracle. La relation rigoureusement objective qu’il fait de ce cas dans une gazette de la ville lui vaut l’hostilité des milieux politiques, universitaires et hospitaliers, et compromet la suite de sa carrière. En 1904, il part pour le Canada, puis il gagne les Etats-Unis, et il reprend dans un laboratoire de recherches à Chicago les travaux qu’il avait commencés à Lyon sur la chirurgie des vaisseaux. En 1912, le prix Nobel de médecine récompense ses travaux. N’ayant jamais accepté d’adopter la nationalité américaine, il revient en France faire son devoir en 1914, et c’est également en France que le trouvent la guerre, la défaite et l’occupation en 1940. Il meurt à Paris, le 5 novembre 1944. Sa dépouille repose dans le petit village breton de Saint-Gildas.

Ek bilgi

Yazar

Ad / Name

L'homme, cet inconnu